Aprs la Brlure... Portraits

Actualités


Dans la famille Roth, il n'y a pas que Deruber a avoir du talent.
Il y avait Thierry, le fils aîné dont il faut se souvenir.
En janvier 2013 il aurait fêté ses 60 ans et ceci est l'occasion de lui rendre un hommage via internet.
Son père, son frère Didier et moi-même (James) invitons par tous moyens (ce site, Facebook, courrier, téléphone...) ceux qui l'ont connu, aimé à participer à la création d'un album « vivant » de photos, de propos, de lettres, de vidéos, etc.
Thierry Roth-Platen était à la maturité de son talent quand la maladie contre laquelle il luttera sans faille à fini par réduire au silence une voix d'une rare étendue de tessiture.
Souvent appelé le « Klaus Nomii » français, il préférait vouer une admiration inconditionnelle à Maria Callas.
Pratiquant la voix de ténor à la française : une voix de ténor aigu et très souple et très agile, maîtrisant parfaitement la voix mixte, mêlant des résonances de tête et de poitrine, permettant des pianissimi très aigus (Alain Vanzo, Léopold Simoneau, Georges Thill, etc.)
il ajouta fièrement à son patronyme le nom de jeune fille de sa mère (Marguerite Platen), chanteuse à l'Opéra de Strasbourg et élève de Georges Thill. Il ne la connaîtra, hélas, que peu de temps. Bien qu'affaibli, il enregistra un dernier 45 tours pour graver à jamais la richesse de son talent. Écouter la face 1 (Zumba).
Le vinyle original est encore en vente chez :
br
http://www.priceminister.com/s/zumba+thierry+roth+platen
 

 

 

 


A la demande générale de jeunes femmes et de femmes restées jeunes, voire du kiné, le webmaster à mis en ligne les dernières audaces graphiques et impertinences chromatiques d'un Deruber quasi ressuscité.
Pour les découvrir cliquer ICI, pour soutenir son combat avec les créances laisées par des amitiés frelatées, merci de lui téléphoner.
 

Quand le malheur des uns fait le bonheur des autres
A la suite de l'incendie relaté plus bas, des "déménageurs" indélicats ont sans doute permis à quelques collectionneurs d'art de s'enrichir à peu de frais (voir l'article des DNA - PDF)


Août 2010 Voyage en forêt de Brocéliande (Bretagne)
Voilà quelques clichés de cette aventure druidique. Papa a été d'une délicieuse compagnie ... sisisi !
KENAVO Régis


De la Finlande à la Grèce, dans l'Europe et la France profonde, Deruber a été un quêteur de lumières et de rencontres d'hommes et de femmes (souvent).
Les traces de son insatiable besoin de faire partager ces émotions et passions ont figuré dans plus de trente expositions.
Autant d'articles critiques ou élogieux témoignent de sa remise en question permanente tant technique qu'humaine.

Auteur de fresques  murales il s'exprime aussi bien dans une démesure atavique que dans un minimalisme graphique.

Né en 1938, Deruber n'est pas au sommet de son art mais toujours au pied d'un mur dont il voudrait en faire un passage vers l'imaginaire.

(Extrait du site de l'Aïda) Lien vers le site ICI

"Réincarné en parangon dimmoralité, en maître de destinées parallèles ou en philosophe du pragmatisme selon les ans et les critiques, Deruber a 7 vies pour ressusciter encore et encore lamour du beau dans des instantanés à voir et revoir en exposition et en atelier." (Jean Zierre)

"Epurant la figuration jusqu'à friser l'abstraction, le style de Deruber traduit sa vision très personnelle des choses, voguant de l'imaginaire à l'irréel, tout en se référant à un sujet précis, paysage, nu ou fleurs. Art avant tout impulsif, spontané, sensitif qui ne laisse que peu de place à l intellect, à la raison, ce qui nous vaut des toiles traitées avec fougue, pétries dans une matière généreuse. » (Paul S. PICARD)

"Deruber cherche à induire, par la représentation physique, trait et couleur, un monde accroché au réel mais qui laisse, par le rêve de celui qui le regarde, ressentir une émotion propre et renouvelable à linfini."

(Extrait du site "Les ateliers ouverts")    Lien vers le site
ICI

A l'attention des voyageurs
Les liens images, navigation sur le site et vers d'autres informations sont en couleurs (sauf exceptions) et surlignées au passage de la souris.

 Les travaux récents